Euthanasie von streunenden oder verlassenen Tieren wird verboten in Madrid

 

13. märz 2015, madrid/spanien

euthanasie von streunenden oder verlassenen tieren wird verboten – der ortsverband el refugio hat sein bestreben endlich durchgesetzt – es wurden 60 000 unterschriften gesammelt und eine einstimmigkeit bei den abgeordneten erzielt –

der sinnlose tod von tausenden von verlassenen tieren hat kein platz mehr in madrid !!!

 

MADRID – ESPAGNE : L’EUTHANASIE DES ANIMAUX ABANDONNES EST DESORMAIS INTERDITE…!

Le 13 mars dernier, l’euthanasie d’un animal errant ou abandonné est devenue illégale à Madrid. Même s’ils n’ont ni maître ni endroit où dormir, les chiens et chats pourront continuer de vivre sans être menacés de mort. L’association locale El refugio, qui se bat pour l’adoption de cette initiative populaire depuis l’été 2014, se félicite de cette victoire. „C’est l’un des plus beaux jours de notre vie“ affirme le président de l’association, Nacho Paunero. Notre organisation a lutté pendant 19 ans pour faire de Madrid et de ses environs des zones où les animaux ne sont pas tués. Nous avions promis de ne jamais nous arrêter avant d’avoir atteint notre but et nous y sommes enfin parvenus !.
Grâce à cette loi, plus aucun animal capturé par la fourrière ou vivant dans un refuge surpeuplé ne risquera l’euthanasie. Et c’est à l’unanimité qu’elle a été adoptée par les députés. Quelque 60.000 signatures avaient été récoltées en faveur de ce texte. Il n’entrera naturellement pas en application immédiatement. Un long processus parlementaire visant à modifier la loi commence. „La mort insensée de plusieurs milliers d’animaux abandonnés n’aura plus lieu à Madrid. Il y a du travail à faire, mais nous ne pouvons pas revenir en arrière“ affirme Nacho Paunero.
L’association attend des autorités de Madrid qu’elles mettent en oeuvre les „mesures nécessaires pour restructurer la gestion actuelle des refuges pour animaux de la Communauté de Madrid afin qu’ils puissent protéger les animaux abandonnés et les accueillir au lieu de les tuer“.
Source Sophie Leroux de Wamiz.com du 24/03/2015.